Miss Peregrine et les Enfants particuliers, Cinéma

Publié le 11 Novembre 2016

Miss Peregrine et les Enfants particuliers de Tim Burton / 2h07min / américano-belgo-britannique / 2016

Le film Miss Peregrine et les Enfants particuliers est réalisé par Tim Burton, d’après le roman de Ransom Riggs.

Jacob a seize ans, durant toute son enfance il écoute avec attention les fabuleuses histoires que lui conte son grand-père, Abraham Portman. Jake assiste quelques temps plus tard à la mort étrange et violente de ce dernier, il décide donc sous les conseils avisé de la psychothérapeute qu’il consulte, d’aller sur les traces de son grand-père. Jake part en compagnie de son père en direction de l'île de Cairnholm au large du Pays de Galles, là où se trouve l’orphelinat dans lequel Abraham a passé son enfance. Dès son arrivé sur l’île il va découvrir de nouvelles photos et le passé va refaire surface…

Avec ce dernier film, Tim Burton retourne aux sources de son cinéma tout en parvenant à se renouveler avec le changement de son équipe de tournage. On y retrouve un univers féérique et plein de surprises. Les personnages sont nombreux mais on parvient tout de même à s’attacher à eux.

Asa Butterfield incarne Jake à merveille même s’il ne dégage que très peu d’émotion. Quant aux autres enfants qu’il va rencontrer sur place, ils ont chacun leur particularités et des caractères bien trempés. L’univers fantastique est parfaitement retranscrit avec les décors et des costumes d’une grande qualité et des effets soignés.

Le couple Butterfield/Prunell (Kick Ass 2) est le plus attachant par la candeur et la sincérité de leurs sentiments.

Samuel L. Jackson quant à lui joue le méchant qui traque Miss Peregrine et ses enfants particuliers.

Eva Green qui incarne une Perigrine magistrale : tantôt sérieuse et mystérieuse et l’instant d’après incroyablement excentrique.

On notera quand même l’inutilité du personnage de Judi Dench (Skyfall)…

Tim Burton à travers ce film parvient à faire passer un message qui lui tient à cœur, celui de la tolérance et l’anticonformisme.

 

Clémence Paban.

Affiche du film, Allôciné.

Affiche du film, Allôciné.

Miss Peregrine.

Miss Peregrine.

Rédigé par Clémence Paban

Publié dans #Cinéma

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article