L'Interview exclusive #5 Smokey Joe & The Kid.

Publié le 13 Mai 2015

L'Interview exclusive #5 Smokey Joe & The Kid.
​Par Alice Campe

Smokey Joe & The Kid c'est la fusion musicale hors normes de deux gangsters, respectivement bordelais et parisien. Armés de groove, de swing, d'electro, et fidèlement accompagné par le hip-hop, c'est à coups de solos de percussions, de mélodies, et de gros beats que les deux artistes conquissent nos tympans. Le tout joué en live.

BAM, BAM ! Touché, coulé. Smokey Joe & The Kid dégaînent aussi vite que leurs propres ombres. Leur art nous a traversé le coeur aussi vif et rapide que l'éclair.

L'Écoute-Coeur vous invite pour un voyage dans les années 30 avec les deux compères !

L'Écoute-Coeur : Bonjour à vous, et merci de nous accorder cette interview. Pour commencer, une petite présentation s'impose. Qui êtes-vous ? Quel âge avez-vous ? Où résidez-vous ?

Smokey Joe & The Kid : Nous sommes donc Mat Aka Smokey qui œuvre aussi sous le nom D’I R B et Hugo Aka The Kid aussi connu sous le nom de Senbeï. Nous avons lancé ce duo en juin 2009.

Pour ce qui est de l'âge, nous somme trop vieux pour ces ... (rires).

Nous résidons à Bordeaux, hometown de notre grand label Banzaï Lab !

L'Écoute-Coeur : Est-ce que vous avez un job ou des études en dehors du son ou vous consacrez vous entièrement à votre passion ?

Smokey Joe & The Kid : Nous vivons de notre musique, donc c’est ce que nous faisons 24h/24, 7j/7.

L'Écoute-Coeur : Si vous deviez vous décrire en trois mots ?

Smokey Joe & The Kid : Une véritable bou - che - rie.

L'Écoute-Coeur : Pourquoi avoir été attiré par la musique ?

The Kid : Mes parents et toute ma famille en général m’ont toujours fait écouter plein de choses, depuis tout petit. Ils m’ont aussi inscrit dans une école de musique trop jeune, et à l’insu de mon plein gré. Mais bon, j’suis bien obligé de les remercier pour ça en fait. Et donc après des études désastreuses de cinéma, j’ai décidé de faire de la musique pour gagner ma vie.

Smokey : Parents musiciens et fans de musique ! Je me suis réveillé avec du Duke Ellington, Miles Davis et Pink Floyd toute mon enfance. Comme Obélix : je suis tombé dedans quand j’étais petit ! Depuis j’ai toujours eu de la musique dans la tête : tout le temps.

L'Écoute-Coeur : Quels autres artistes vous influencent le plus (trois noms) ?

Smokey : John Coltrane, Damon Albarn, Jim Morrison.

The Kid : Amon Tobin, Danny Elfman, Quentin Tarantino.

L'Écoute-Coeur : Où vous voyez-vous d’ici 5 à 10 ans ?

The Kid : J’espère, toujours au même endroit, à faire la même chose.

Smokey : Idem.

L'Écoute-Coeur : À présent, nous allons nous pencher un peu plus sur votre travail. Pour commencer, d'où vient l’idée de votre nom de scène ?

Smokey Joe & The Kid : L’idée s’est présentée d’elle-même. Elle vient de la musique qu’on fait. Il nous fallait un nom qui sonne association de malfaiteurs. Smokey Joe est un personnage fictif souvent cité par des chanteurs qu’on adore comme Cab Calloway ou Ella Fidzgerald. Et The kid était le nom du deuxième album de Senbeï.

C’est donc devenu Smokey Joe & The Kid.

L'Écoute-Coeur : Pourquoi avoir choisi la scène électronique (+ hip-hop et swing) ?

Smokey Joe & The Kid : Nous n'avons rien choisi du tout. On fait la musique qu’on aime faire avant tout. C’est notre histoire musicale et nos parcours respectifs qui se transcendent dans ce projet. Un mix de deux vies passées à faire de la zik. Le hip hop est une base commune dans ce qu’on aime. Le hip hop et le swing sont aussi deux courants très festifs qui cartonnent une fois mixés ensemble. Et vu qu’on aime bien la fête, ça tombe bien !

L’électronique c’est pas une scène, c’est un moyen contemporain de produire du son. On a été très attirés par la musique noire américaine traditionnelle (Jazz, Blues) et plus contemporaine (On a grandi avec l’arrivée du Hip-Hop en France). Notre son est le résultat de ces influences qu’on incarne qu’on restitue à notre manière, avec les possibilités de création d’aujourd’hui.

L'Écoute-Coeur : Si vous deviez décrire en trois mots votre musique ?

Smokey Joe & The Kid : Hip Hop, Jazz, Blues.

L'Écoute-Coeur : Qu’est ce qui inspire vos productions, pouvez-vous nous expliquer votre processus de création ?

Smokey Joe & The Kid : Paf ! On est là à attendre, et ça nous tombe dessus. Et à partir de là tout s’enchaine.

L'Écoute-Coeur : Que se passe t-il dans votre tête lorsque vous créez ? Avez-vous une intention particulière ? (Par exemple, décidez-vous en réalisant ce son que ce sera un morceau qui boostera, qui émouvra etc..)

Smokey Joe & The Kid : Oui ça arrive qu’on ait une intention en se lançant sur un projet. Parfois, on a une mélodie dans la tête et on cherche à lui donner plus de consistance, des arrangements. On laisse libre cours à la création jusqu’à qu’on n’ait plus d’idée. Il n’y a pas vraiment de règles, mais du ressenti.

L'Écoute-Coeur : Comment vous sentez-vous avant de monter sur scène ? (Une astuce anti-stress ? Un rituel particulier ? Une envie de grignoter ?)

Smokey Joe & The Kid : Ha ha ! Chacun a un rapport particulier avec la scène. Que ce soit pour jouer devant 300 ou 3000 personnes : chaque concert est unique et forcément il peut y avoir du stress !! Mais chacun le gère à sa manière. C’est très personnel comme question !! (rires).

L'Écoute-Coeur : Comment vous sentez-vous une fois sur le devant de la scène ? Et avez-vous un souvenir plus mémorable qu’un autre ?

Smokey Joe & The Kid : Le public nous donne une énergie de dingue et ça décuple la motivation pour tout leur donner. Difficile de choisir un moment en particulier. Quand on remonte dans le temps des centaines de moments nous reviennent tous aussi forts les uns que les autres !

L'Écoute-Coeur : Quel lien entretenez-vous avec votre public ?

Smokey Joe & The Kid : Nous faisons tous partis du même gang ! C’est comme une grande fête de famille.

L'Écoute-Coeur : Dîtes-nous tout sur votre nouvel EP.

Smokey Joe & The Kid : On avait envie de sortir un EP Hip-hop plus posé et de donner de la place à cette rencontre avec Blake Worrell. On lui a fait écouter ce qu’on avait dans notre besace et il a choisi ces 3 titres là. Somehow, Smokid Inc et Jailhouse Blues.

L'Écoute-Coeur : Pouvez-nous parler de votre rencontre artistique et de votre collaboration avec Blake Worrel ?

Smokey Joe & The Kid : On s’est rencontrés sur un festival alors qu’on préparait notre premier album Nasty Tricks. La track Trippin a beaucoup plu à Puppetmastaz et ils ont tout de suite accepté de poser dessus pour notre grand plaisir ! On est resté en contact avec Blake et on a décidé de travailler ensemble sur ce projet d’EP et le live qu’on défend en ce moment. C’est un véritable auteur et un mc hors pair, et comme on peut le voir sur les deux clips Somehow et Jailhouse Blues c’est aussi un comédien hyper doué qui sait mettre en scène ses paroles.

L'Écoute-Coeur : Où allez-vous vous produire prochainement ?

Smokey Joe & the Kid : Un peu partout en Europe, avec notre tournée (ndlr : voir la question suivante).

Et sinon pour les dates françaises, ça donne ça : le 16 mai à Arradon, le 27 mai à Parthenay, le 12 juin à Roubaix, le 26 juin à Poleymieux, le 27 à Saint-Paterne Racan, le 3 juillet à Lisle Sur Tarn, le 4 juillet à Gradignan, le 11 juillet à Nevers, et le 29 août à Ambes.

L'Écoute-Coeur : Pourriez-vous nous parler de votre tournée qui dure jusqu’à mi-juillet ?

Smokey Joe & The Kid : Plein de dates en France, Uk, Italie, Allemagne. Au moins 20 000 km garantis !

L'Écoute-Coeur : Comment avez-vous réagi lors de l’annonce de votre nomination par le FAIR ?

Smokey Joe & The Kid : On était heureux et fiers !! On connaît plein d’artistes passés par cette case, et on est conscient de notre chance. C’est une étape très importante pour nous car ça prouve que notre musique touche les gens, le public, les artistes, des pros. Ça nous donne la possibilité d’être plus entendu et c’est une chance quand on est artiste.

L'Écoute-Coeur : Où peut-on vous contacter ? (Site Web, Soundcloud, Facebook, Adresse Mail etc..)

Smokey Joe & The Kid : Sur tous les réseaux sociaux classiques comme Facebook, ou Soundcloud.

L'Écoute-Coeur : Un petit mot de fin à faire passer ?

Smokey Joe & The Kid : Vous pouvez baisser les bras et retourner à une activité normale : Le braquage est terminé.

Tous droits réservés ©

Source : http://3ctour.com/artiste-Smokey%20Joe

Source : http://3ctour.com/artiste-Smokey%20Joe

Rédigé par Alice Campe

Publié dans #Interview, #Exclusif, #Musique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ja 18/03/2016 17:43

Salut. Bof, ils ont beaucoup de pseudos, mais personnellement, je n’aime pas trop ce qu’ils font. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas comme on dit.

Alice Campe 12/09/2016 21:57

Tout à fait !